25 septembre 2016

Voilà quelques temps que je n'ai pas fait de review BD & Mangas ! Cette review est donc bien fournie, puisqu'elle reprend mes lectures des trois derniers mois :)


Côté mangas :


Your lie in april, Tomes 9 et 10 - Naoshi Arakawa

Ces deux tomes s'éloignent de plus en plus des thématiques liées à la musique pour se concentrer sur des problématiques amoureuses et sur l'avenir de nos petits écoliers... Je trouve la série toujours très bonne, mais j'avoue que je regrette un peu que la musique disparaisse petit à petit, car c'est ce qui faisait le charme de cette série, et c'est là que le mangaka était le meilleur à mon sens. Il me semble que le tome 11 est le dernier; j'espère qu'il sera à la hauteur de mes attentes !



L'attaque des Titans, Tome 19 - Hajime Isayama

Comme le laissait présager le tome 18, ce nouvel opus est très centré sur l'action, et on revient à des scènes et des situations à peu près similaires à celles des débuts de la série. Là-dessus, ce tome sonne comme un retour à du mieux, mais en même temps, une fois de plus l'intrigue de fond n'avance pas d'un poil. J'ai l'impression que le mangaka nous fait tourner autour du pot depuis un certain nombre de tomes, et ça devient franchement lassant... Donc comme on dit : wait and see ! (ça fait au moins 5 tomes que je dis ça, mais je garde espoir...)



Erased, Tome 7 - Kei Sanbe

J'ai adoré lire ce septième tome, qui diffère un peu de la série animée. Je dois avouer que ça me plaît de me dire que la toute fin sera peut-être différente :) Et j'aime beaucoup la direction que prend cette fin alternative justement^^En tout cas pour moi, cette série est un sans faute qui ne fait que s'améliorer au fil des tomes et qui restera ma plus belle découverte de 2015 / 2016 !



Dodoma, Tome 1 - Jun Shirashi

J'ai beaucoup apprécié ce premier tome, aussi bien au niveau des graphismes que de l'univers. Les dessins sont superbes et l'univers est à la fois original et mystérieux : on en apprend beaucoup sur la culture et le mode de vie sur Orbis, et en même temps pas mal d’éléments restent à éclaircir, car il se passe beaucoup de choses pour un premier tome ! Un bon équilibre qui rend l'ensemble intriguant. Dodoma est donc un seinen que je qualifierai d'atypique pour l'instant, avec de beaux graphismes, et qui a du potentiel. Je verrais avec le tome 2 si cela se confirme par la suite !



Capitaine Albator : Dimension Voyage, Tome 1 - Leiji Matsumoto & Kouiti Shimaboshi

Un premier tome dont j'ai beaucoup apprécié le style graphique et le charadesign, ainsi que l'ambiance d'emblée très sombre, mais qui ne m'a quand même pas complètement convaincue. Si les personnages possèdent un vrai charisme et une aura de mystère qui titille ma curiosité, je suis malgré tout restée sur ma faim : le tome est beaucoup trop introductif pour vraiment ferrer le lecteur, et l'enchaînement des différents éléments de l'histoire m'a semblé bien confus pour si peu d'action et d'événements majeurs. J'attendrais de lire d'autres avis de "novices" d'Albator comme moi sur les tomes suivants pour me faire une meilleure idée.


Aijin, Tome 2 - Gamon Sakurai

Ce second tome confirme ma première impression : voilà une série qui risque fort de me plaire :) Le rythme narratif est soutenu et on se prend de plus en plus dans les enjeux qui se dessinent : la situation, qui semblait claire et relativement simple au premier abord, se complexifie quelque peu avec l'apparition de nouveaux acteurs qui s'affrontent. Au-delà de l'intrigue et des scènes gores (avouez qu'on adore ça !) ou particulièrement cruelles, ce manga est l'occasion de s'interroger sur certains dilemmes moraux, et de se demander dans quel camp nous serions si cela nous arrivait...



Demokratia, Tome 4 - Motorô Mase

Ce quatrième tome est une fois de plus très réussi : plus on avance dans l'histoire, et plus les choix des participants à l'expérience Demokratia deviennent difficiles et sont sujets à débat au sein de la communauté. De plus, on commence à percevoir réellement l'impact des actions de Mai, et cela donne à réfléchir : parfois, le groupe pense agir pour le mieux, mais se rend compte finalement qu'il a peut-être mis le nez dans certaines choses qui ne le regardent pas, ou que son intervention a pu avoir des conséquences néfastes et non souhaitées. Mais chacun au sein du groupe a sa propre interprétation sur la question, et c'est aussi ce qui rend l'expérience Demokratia des plus intéressantes. Je suis impatiente de lire le cinquième tome, qui est à priori le dernier : pour l'instant, je trouve cette série bien meilleure qu'Ikigami, du même mangaka !



La princesse vagabonde, Tome 1 - Xia Da

J'ai voulu m'essayer au manhwa, c'est-à-dire la bande dessinée coréenne/chinoise, qui s'apparente à la fois à une BD classique (sens de lecture européen, format plus grand que le manga mais un peu plus petit qu'une BD) et au manga (pour ce qui est du style narratif et du type de dessin). J'ai beaucoup aimé ce "mix" pour ce qui est de la forme. Concernant le fond, j'ai moins accroché à ce tome : je n'ai pas réussi à m'attacher à l'héroïne, qui apparaît un peu trop forte et sûre d'elle pour le moment, ce qui ne me plaît pas particulièrement. L'intrigue reste encore trop peu avancée pour que je me prononce dessus, j'attends donc de lire le second tome pour voir si je continue cette série ou non.



Underwater : le village immergé, Tome 2 - Yuki Urushibara

J'ai passé un excellent moment avec la deuxième partie de ce diptyque, qui oscille entre onirisme et monde moderne, avec des problématiques très actuelles et un dessin tout en douceur pour appuyer le propos. Une histoire familiale pleine de lourds secrets, mais aussi de beaucoup de belles choses : la candeur de l'enfance, le pardon... Un récit émouvant, qui se déroule à la manière d'un conte, et qui laisse une trace durable dans l'esprit du lecteur.
J'aimerai vous en faire une chronique détaillée, j'espère trouver l'inspiration pour vous en parler un peu plus :)


Côté BD :

Zombies, Tomes 3 : Précis de décomposition - Peru, Cholet, Champelovier

Un troisième tome dans la lignée des deux précédents, avec lequel j'ai passé un bon moment, mais qui ne parvient pas totalement à me marquer. Le récit est efficace et les personnages sont crédibles, mais cela reste du zombie pur : si on est fan de ce genre, on appréciera; mais si on cherche un peu de nouveauté dans le genre, ce n'est pas ici qu'on la trouvera. Toutefois, je dois dire que le scénario est intelligent et bien mené, et les fins de tomes sont toujours aussi réussies !



Le Soufflevent, Tome 2 : Côtes pirates - Monts Andémiens - Andoryss & Xavier Collette

Un second tome au top, avec des graphismes toujours aussi réussis, et une intrigue plus claire et mieux développée que dans le premier tome. La ligne conductrice est mieux maîtrisée et les personnages sont davantage développés : plus de cohérence, et un visuel toujours aussi beau :) J'espère que le tome 3 continuera sur cette lancée !



Connaissez-vous ces séries ? Si oui, les avez-vous lues ?
Avez-vous des séries à me conseiller ?

Review BD & Mangas #8

21 septembre 2016


Auteur : Patrick Ness
Cycle : Le Chaos en marche

Édition : Folio SF
Parution : 2014

Pages : 562
Prix : 8,70 €

Genre : Science-Fiction

Le Chaos en marche, Tome 2 : Le Cercle et la Flèche - Patrick Ness

17 septembre 2016


Auteur : Samantha Bailly

Édition : Milady
Parution : 2014

Pages : 140
Prix : 3,99 € (ebook)

Genre : Contemporain

Lignes de Vie - Samantha Bailly

13 septembre 2016


Auteur : Damien Snyers

Édition : ActuSF
Parution : 2016

Pages : 244
Prix : 5,99 € (ebook)

Genre : Fantasy

La Stratégie des as - Damien Snyers

9 septembre 2016


Auteur : G. J. Arnaud
Cycle : La compagnie des glaces

Édition : French Pulp
Parution : 2016
Prix : 2,99 € (ebook)

Genre : Science-Fiction

La Compagnie des Glaces, Tome 1 - Georges-Jean Arnaud

6 septembre 2016


Voilà longtemps que je n'avais pas lu autant : 9 livres et une BD !! Les romans lus sont assez courts, ce qui a pas mal aidé, mais je suis quand même contente d'avoir pu bouquiner pendant mes vacances :) Le rythme risque de bien retomber en septembre, mais peu importe : l'important, c'est que j'ai pris beaucoup de plaisir à lire^^


Même si certaines nouvelles sortent du lot et que d'autres sont sympathiques, dans l'ensemble j'ai trouvé que cette anthologie était très moyennement réussie. Il lui manque une vraie cohérence, une résonance entre les textes, et surtout des textes plus aboutis qui traitent véritablement le thème, et non des histoires bricolées afin d'y insérer une fée et un automate pour pouvoir figurer au sommaire. Je suis un peu dure, mais c'est vraiment mon ressenti, et c'est la première fois que je suis déçue comme ça d'une anthologie des Imaginales. Peut-être que le duo fée/automate était moins naturel que d'autres, ou peut-être aussi que l'univers de la fée n'est pas si facile à maîtriser. En tout cas, je regrette qu'on n'y trouve pas plus de textes marquants, même si aucun n'est véritablement mauvais. Merci quand même aux auteurs de s'y être essayés !

Ma Note : 5,5/10


Cette suite tient toutes les promesses du premier tome : au fur et à mesure que le récit avance et que passé et présent s'entremêlent, les personnages deviennent de plus en plus complexes et travaillés, leur histoire se précise, et l'horizon du lecteur s'élargit vers les Terres de l'Est, tandis que la situation du Demi-Loup se délite dangereusement. Le style de Chloé Chevalier s'épanouit dans un récit à plusieurs voix, sous forme de journaux et de correspondances; un style qui sert parfaitement l'intrigue et fait de ce second tome une fantasy intimiste, riche, humaine... et dont j'attends la suite avec impatience :)
Ma Note : 8,5/10


Dans ce roman, Sophie Jomain aborde avec beaucoup de justesse le thème de la dépression et de l'euthanasie volontaire assistée, sans jugement et sans rentrer dans le débat : c'est à chaque lecteur de se faire son propre avis sur la question. Elle y développe l'histoire de Camille, une jeune femme dont la souffrance est telle qu'elle voit la mort comme une délivrance. Un format court, une fin ouverte, et un récit plein d'émotions, qui ne laissera personne indifférent.

Ma Note : 8,5/10



La Stratégie des as est un roman de fantasy efficace et divertissant, qui se déroule dans un univers steampunk : on plonge avec beaucoup de facilité dans cette histoire de cambriolage rocambolesque, portée par des personnages sympathiques et hauts en couleurs. Si l'intrigue reste très classique, on se laisse pourtant vite porter par la spontanéité et le sens de l'improvisation des personnages. Même si je regrette un peu qu'ils ne soient pas davantage développés et que l'intrigue reste très simple, je ne bouderais pas mon plaisir si l'auteur venait à publier un autre roman du même acabit :)

Ma Note : 6,5/10


Ce premier tome prend place dans le même univers que La Geste des Six Royaumes, près de mille ans avant. L'auteur reprend une recette qui fonctionne et qu'il maîtrise bien : une narration à multiples voix, et la réutilisation des grands archétypes de la fantasy. Du coup, j'ai trouvé que la formule manquait d'originalité, bien qu'elle ne soit aucunement dénuée d'efficacité : passé la mise en place un peu floue du fait des nombreux narrateurs, on s'attache rapidement aux différents protagonistes, et on est vite pris dans les enjeux de ce Royaume Rêvé, avec l'envie de lire la suite :)
Ma Note : 7,5/10



Lignes de Vie est une jolie histoire qui se lit d'une traite. On y retrouve des sentiments bien connus par ceux qui ont entretenu une correspondance écrite : l'attente, la joie de recevoir et de donner en retour, l'excitation mêlée d'appréhension, les confidences, les émotions couchées sur le papier. Mettre des mots sur soi et sur l'autre. Le sentiment d'avoir un vrai échange, de partager quelque chose d'intime et de spécial. Tout ça, qui est un peu perdu à l'ère du tout connecté et de l’immédiateté, se retrouve dans ce roman épistolaire. Et pourtant, malgré la nostalgie heureuse qu'il m'a évoqué, j'ai été déçue par les raccourcis pris et par et une histoire trop convenue. Une lecture que j'ai trouvée agréable mais aussi un peu trop "simple" : d'autres romans épistolaires ont su davantage me marquer, même si celui de Samantha Bailly reste un joli moment à passer.

Ma Note : 6/10


Le Chaos en marche, Tome 2 : Le Cercle et la Flèche - Patrick Ness

Dans ce second tome, l'atmosphère générale est très sombre : c'est la guerre, et celle-ci fait beaucoup de dégâts, à la fois en pertes humaines, mais aussi par tous ses dommages collatéraux... Todd et Viola sont entraînés malgré eux dans l'horreur de cette guerre, manipulés par les deux camps qui s'affrontent : ils apprendront beaucoup, et perdront définitivement leur innocence au cours des nombreuses batailles qu'ils vont mener. Le Cercle et la Flèche est donc une suite dure mais au ton très juste, qui traite en profondeur du thème de la guerre et en fait ressortir à la fois l'horreur mais aussi la beauté : c'est la guerre qui sublime les valeurs qui nous sont chères, et qui rend la relation entre Todd et Viola si forte et si belle. Seul petit bémol, j'ai trouvé le roman un peu long, bien qu'il ne manque pas de rebondissements !

Ma Note : 8/10

Ce premier tome ouvre au lecteur un monde de possibilité à explorer et de mystères à venir : l'univers imaginé par l'auteur apparaît d'emblée comme particulièrement riche et comporte un potentiel d'intrigue, de complots et de jeux de pouvoir qui m'a tout de suite tapé dans l’œil. Même si ce tome reste introductif, il ne manque pas d'action ni de rebondissements et se lit très rapidement : le style de l'auteur, simple et concis, aide beaucoup en cela. La compagnie des glaces semble être une saga prometteuse, une science-fiction "populaire" et facile à lire, qui n'est pas pour me déplaire :) J'espère que la suite saura me conforter dans cette première impression positive.

Ma Note : 7,5/10

Et encore...



Autant vous dire que septembre va être riche en chroniques sur le blog :)

Bilan Lecture - Août 2016

4 septembre 2016


Auteur : Adrien Tomas
Cycle : Le Royaume Rêvé

Édition : Mnémos
Parution : 2016

Pages : 304
Prix : 19€

Genre : Fantasy


I
ls sont les héritiers des clans nordiques.

Ils rêvent d’unifier et de pacifier leurs terres.
Cet espoir se transformera-t-il en cauchemar ?

Voici la geste des jeunes héritiers des clans du Nord et de leurs compagnons. Voici la geste des princes otages, de celles et ceux qui ont pour projet d’unifier les marches du Gel pour en faire leur royaume rêvé, puissant, sûr et juste, gouverné avec sagesse.

Mais leur chemin vers cette quête sera semé d’embûches : le respect du peuple s’arrache dans le sang et les larmes, et la victoire sur leurs ennemis demandera de grands sacrifices. Lorsque le Nord, déjà affaibli par les querelles des Quatre Citadelles, devient la cible des mandragores, redoutables créatures issues des sombres enchantements des Elfes, le doute n’est plus permis?: ils sont la dernière chance de survie des marches du Gel. Pour les combattre, les lames, le verbe et la magie seront leurs seules armes.


J
'ai eu un peu de mal dans le premier tiers du roman, ce qui m'a rappelé ce que j'avais ressenti en lisant La Geste des Six Royaumes : la multiplicité des personnages et des points de vue rend difficile l'immersion dans l'univers au départ. En effet, il faut près de 100 pages pour que le décor soit vraiment planté et que tous les personnages aient eu leur chapitre dédié : c'est seulement à ce moment là que les histoires commencent à se recouper et qu'on a un bon aperçu global de la situation.

A partir de là, j'ai beaucoup plus apprécié ma lecture, car les enjeux deviennent plus clairs et le nombre de personnages narrateurs se réduit. J'ai aimé également retrouver des éléments des Six Royaumes comme les Sœurs Grises, même si cette nouvelle trilogie se passe mille ans avant la Geste des Six Royaumes :-)

L'intrigue semble très classique pour le moment, et j'ai vraiment eu le sentiment d'être dans la continuité des précédents romans de l'auteur, aussi bien dans le style d'écriture que dans l'histoire en elle-même. Avec ses qualités comme ses défauts...

Car si l'ensemble est efficace, il reste trop classique à mon goût. Et surtout, l'auteur réutilise toujours de "vieux" archétypes pour les modifier sensiblement à sa sauce, mais sans non plus faire quelque chose de vraiment original : on parle donc d'Elfes, de Nains, de Nécromants, d'esclaves qui se sont rebellés contre leurs maîtres et se sont organisés en clans, de clans principaux et secondaires avec chacun leur spécialité, d'un empire ennemi tout puissant qui pourrait bien lorgner sur ces territoires non unifiés, etc. (la liste est longue). Bref, rien de très nouveau, et c'est bien là ce qui m'a chiffonné dans ce roman, pourtant efficace et loin d'être ennuyeux ou mal écrit !

J'ai bien sûr envie de lire la suite : je me suis attachée aux personnages, notamment à Vermine, j'ai envie d'en savoir plus sur les Soeurs Grises, sur La Locuste, sur le devenir des Épines et du Royaume Rêvé. Mais... j'aimerais que l'auteur sorte un peu de ce schéma qu'il semble reproduire dans ses œuvres, parce qu'il a tout pour faire à la fois un roman efficace ET original ! Espérons que la suite de ce roman ira en ce sens :-)


Ce premier tome prend place dans le même univers que La Geste des Six Royaumes, près de mille ans avant. L'auteur reprend une recette qui fonctionne et qu'il maîtrise bien : une narration à multiples voix, et la réutilisation des grands archétypes de la fantasy. Du coup, j'ai trouvé que la formule manquait d'originalité, bien qu'elle ne soit aucunement dénuée d'efficacité : passé la mise en place un peu floue du fait des nombreux narrateurs, on s'attache rapidement aux différents protagonistes, et on est vite pris dans les enjeux de ce Royaume Rêvé, avec l'envie de lire la suite :)

7,5/10

Le Royaume Rêvé, Tome 1 : Le Chant des Épines - Adrien Tomas

31 août 2016


Je pensais pouvoir dire qu'en août, je ne ferais aucun achat. Et pourtant... je n'ai pas pu m'empêcher :)
Mais globalement je suis restée sage^^


Les achats

Parce que je ne l'avais pas trouvé chez Gibert la dernière fois, et parce que c'est Brandon <3 :


Coeur d'acier, Tome 1 - Brandon Sanderson


Parce qu'en ce moment j'ai envie de lire des bouquins qui parlent de spiritualité (et qu'on me l'a recommandé) !


Le pouvoir du moment présent - Eckhart Tolle


Parce que c'est un récit de voyage sur le Japon :


Comme une feuille de thé à Shikoku - Marie-Edith Laval


Parce que j'ai envie de faire des balades à Paris (et je considère qu'il ne compte pas dans ma PAL^^) :


Topoguide Paris ... à pied


Et un petit manga pour la route :


Dodoma, Tome 1 - Jun Shiraishi

Moisson de livres - Août 2016

22 août 2016


Auteur : Sophie Jomain

Édition : Pygmalion
Parution : 2016

Pages : 238
Prix : 16 €

Genre : Contemporain

Quand la nuit devient jour - Sophie Jomain

18 août 2016


Auteur : Chloé Chevalier
Cycle: Récit du Demi-Loup

Édition : Les Moutons Électriques
Parution : 2016

Pages : 327
Prix : 19,90 €

Genre : Fantasy

Récits du Demi-Loup, Tome 2 : Les Terres de l'Est - Chloé Chevalier

14 août 2016


Auteur : Collectif

Édition : Mnémos
Parution : 2016

Pages : 288
Prix : 18,50 €

Genre : Fantasy, Nouvelles

Anthologie des Imaginales 2016 - Fées & Automates

6 août 2016


Auteur : Cindy Van Wilder

Édition : Gulf Stream
Parution : 2016

Pages : 403
Prix : 17 €

Genre : Jeunesse, Thriller

Memorex - Cindy Van Wilder

4 août 2016


Pour juillet, je m'étais préparé une PAL assez réduite : en juin j'avais grandement ralenti mon rythme de lecture, et je n'avais pas vraiment anticipé de retour à la "normale" en juillet... 

  

Au final, j'ai lu un peu plus que prévu, notamment parce que j'avais bien avancé dans Le Fou et l'Assassin de Robin Hobb en juin, et que je l'ai terminé en juillet. J'ai aussi profité d'un passage à la bibliothèque pour redécouvrir le format livre audio et changer un peu de mes dernières lectures en optant pour un thriller. Écouter un livre tout en faisant autre chose (la cuisine notamment^^) m'a permis de terminer le mois avec deux livres lus, un livre écouté, un abandonné, et quatre lectures à bulles :


Le Fou et l'Assassin, Tome 1 - Robin Hobb

C'est avec plaisir que je me suis replongée dans l'univers de Fitz et que j'ai découvert sa vie après l'Assassin Royal. Le rythme de ce premier tome est lent mais on ne s'y ennuie pas pour autant : j'ai trouvé vraiment intéressant de voir comment le regard de Fitz sur son passé et ses compagnons avait évolué avec le temps, et comment sa vie était devenue bien plus posée et tranquille, bien qu'il conserve un petit sanctuaire qui le raccroche à son ancienne vie. J'ai également adoré découvrir Abeille, un nouveau personnage à la fois attachant et intrigant ! Et si j'ai regretté de ne pas apercevoir le Fou, j'espère qu'il pointera le bout de son nez dans les tomes suivants...

Ma note :  7,5/10



Malgré le point commun évident que je partage avec Morwenna (l'amour de la lecture, et plus particulièrement SFFF), je ne suis pas parvenue à m'attacher à cette héroïne solitaire, dont le journal intime est resté trop froid et factuel à mes yeux. Le récit m'a semblé plat et je me suis vite ennuyée... Je n'ai donc pas poussé ma lecture jusqu'au bout. Si le roman vous tente malgré tout, je vous conseille d'aller lire d'autres chroniques bien plus positives sur ce roman, qui a su trouver son public... bien que je n'en fasse pas partie.

Ma note : aucune, car c'est un abandon !


Memorex - Cindy Van Wilder

Memorex est un bon thriller d'action, mais aussi psychologique : son ambiance oppressante en huis clos, ses mystères, son rythme bien dosé, et un jeu habile entre passé/présent et entre les points de vue des personnages en font un vrai page-turner. Malgré tout, on y trouve certaines facilités et des stéréotypes dans la trame de l'histoire, même si l'auteur cherche à s'éloigner des clichés - et y parvient très bien - concernant le caractère de ses personnages. Le sujet de fond posé par ce roman est également intéressant, mais tout juste effleuré à mon sens, ce qui est dommage. Pour autant, je n'ai pas boudé mon plaisir avec cette lecture, qui me semble parfaite pour l'été !

Ma note : 8/10


Dans la conjuration primitive, on retrouve tous les thèmes chers à Maxime Chattam : la noirceur de l'être humain, la violence programmée dans nos gènes, l'évolution inéluctable de l'Homme vers une société qui fait froid dans le dos... et toujours, des héros torturés par leurs démons, obligés de laisser les ténèbres les envahir pour mieux comprendre les tueurs qu'ils cherchent à arrêter. L'auteur va d'ailleurs très loin dans l'horreur et dans le gore, la conclusion de ce tome étant une fois de plus très sombre et laissant peu de place à l'espoir. L'auteur en fait parfois un peu trop dans le gore et insiste lourdement sur certains points, ce qui rend certains passages un peu longuets, ou tout du moins dispensables. Mais j'ai tout de même passé un bon moment avec ce roman, et j'ai beaucoup apprécié suivre Alexis, puis Ludivine au cours de leur enquête à travers l'Europe.

Ma note : 7,5/10



Un premier tome dont j'ai beaucoup apprécié le style graphique et le charadesign, ainsi que l'ambiance d'emblée très sombre, mais qui ne m'a quand même pas complètement convaincue. Si les personnages possèdent un vrai charisme et une aura de mystère qui titille ma curiosité, je suis malgré tout restée sur ma faim : le tome est beaucoup trop introductif pour vraiment ferrer le lecteur, et l'enchaînement des différents éléments de l'histoire m'a semblé bien confus pour si peu d'action et d'événements majeurs. J'attendrais de lire d'autres avis de "novices" d'Albator comme moi sur les tomes suivants pour me faire une meilleure idée.

Ma note : 6,5/10


Et trois autres lectures à bulles (je vais sûrement écrire une chronique sur Underwater^^) :




Bilan Lecture - Juillet 2016